Naviguer dans le Marketing Vert : 5 points clés à faire et à ne pas faire dans la communication et le marketing durables

Dans le paysage en pleine évolution du marketing durable, les entreprises sont confrontées à un paradoxe : répondre à la demande des consommateurs pour des produits et services plus durables tout en restant crédibles et authentiques. En particulier lorsqu’il s’agit de planter des arbres ou de restaurer des coraux, l’objectif est de susciter l’intérêt du public et non de l’aliéner.

Même si la restauration de la nature n’est pas l’un des sujets les plus polarisants, il existe encore de nombreuses nuances à prendre en compte lors de l’élaboration de votre stratégie de communication. C’est pourquoi nous réfléchissons chaque jour avec nos partenaires à la meilleure façon de relever ces défis. A chaque fois cela suscite des discussions enrichissantes sur la communication efficace en matière de durabilité. Rejoignez-nous ainsi que notre partenaire Go Loud afin d’explorer les points clés à faire et à ne pas faire.

Image 1 : Delphine (Go Loud) aide et conseille un client lors d’un entretien concernant ses initiatives en matière de développement durable.

A faire

1. La transparence est la clé

Probablement le plus évident, soyez transparent sur vos initiatives en matière de développement durable. Croyez-le ou non, personne ne s’attend à ce que vous obteniez des résultats parfaits en matière de développement durable du jour au lendemain. Il s’agit d’un cheminement qui se fait étape par étape. Les consommateurs apprécient l’honnêteté et la transparence de vos efforts en matière d’environnement. Partagez les grandes victoires, mais aussi les petites victoires et les défis en cours ; laissez-les jeter un coup d’œil derrière votre rideau vert, partagez les détails ouvertement – un excellent moyen pour les membres de la Go Family de le faire est de diriger les consommateurs vers nos tableaux de bord d’impact pour des mises à jour en temps réel.

2. Impliquez votre public

Impliquez votre public grâce à la recherche, aux retours d’expérience, à l’éducation et au renforcement de la communauté. Des sujets comme la ludification, le storytelling, l’interaction ou encore l’engagement ne doivent pas être évités. Laissez votre public vous aider à façonner votre récit, en fonction de leurs contributions. Faites-leur sentir qu’ils font partie de la green team!

3. Agir au niveau local, se connecter au niveau mondial

Le marché tend actuellement à devenir plus local, plus proche de chez soi, où l’on peut se rendre compte de l’impact que l’on a sur l’environnement. Il est important de comprendre que nos émissions et notre consommation locales ont des conséquences mondiales et qu’une action mondiale est nécessaire pour relever les défis environnementaux. En adoptant une orientation à la fois mondiale et locale, vous pouvez accroître votre impact sur le plan environnemental, social et carbone, et apporter des fonds pour lutter contre le changement climatique là où cela est grandement nécessaire. Il en va de même pour votre communication. En communiquant sur les initiatives locales tout en exploitant les réseaux mondiaux, vous pouvez catalyser un effet de ricochet, inspirant d’autres personnes à travers le monde à reproduire des actions durables.

Image 2: Effet de ricochet

4. Rendre (le langage) du développement durable accessible à tous

Offrir des alternatives durables aux consommateurs qui ne sont peut-être pas prêts ou qui ne disposent pas des outils nécessaires pour s’engager pleinement dans la voie du développement durable. Parfois, acheter vert est lié à un investissement ou à un engagement sérieux, qu’il s’agisse de renoncer au gaz naturel comme source d’énergie, à l’avion comme moyen de transport ou à la consommation de viande. Même si nous sommes d’accord pour dire que l’abandon total et l’action rapide sont la voie à suivre, l’encouragement et la célébration des petits pas et des engagements peuvent faire d’énormes différences. Lorsque la réduction n’est pas envisageable, vous pouvez essayer d’inciter vos clients (ou employés, parties prenantes, …) à contribuer à la protection de l’environnement en fonction de leur impact.

5. Avoir une idée claire de ce que cela représente pour moi

Au fond, les gens cherchent un meilleur avenir pour eux-mêmes. C’est pourquoi, au lieu de commencer par une grande vision mondiale, il est essentiel de commencer par mettre en évidence les raisons pour lesquelles le développement durable est important sur le plan personnel. Cela signifie qu’il faut montrer aux consommateurs comment ils contribuent à un monde plus sain et plus vert et pourquoi cela les concerne, qu’il s’agisse d’un air plus pur, d’un avenir plus vert et plus sain ou simplement d’une meilleure qualité de vie.

Image 3: A ne pas faire

A ne pas faire

1. Le greenwashing

Ne mentez pas, ne surestimez pas et n’exagérez pas vos initiatives écologiques (c’est d’ailleurs la définition du greenwashing). Le greenwashing entraîne toujours une perte de confiance et peut détruire très rapidement la réputation de votre marque. Soyez honnête et transparent sur vos efforts tout en évitant de faire de fausses déclarations qui nuisent à la réputation de votre marque.

2. Négliger les préférences des consommateurs

N’ignorez pas les préférences de votre public cible. Faites vos recherches et adaptez vos initiatives en matière de développement durable aux valeurs et aux préférences de votre public cible.

Le manque de vision à long terme

Ne vous concentrez pas uniquement sur les gains à court terme. Le développement durable est un marathon, pas un sprint. Considérez l’impact à long terme de vos initiatives et planifiez des contributions positives durables. Même si vous n’en êtes qu’au début de votre voyage vers le développement durable, soyez clair sur la destination et le chemin qui y mène.

Image 4 : La durabilité est un parcours

4. Ignorer l’accessibilité financière

Ne partez pas du principe que le développement durable a un prix élevé. Le développement durable doit être accessible à un large public et il existe de nombreuses façons d’impliquer votre public ou même de l’aider à économiser de l’argent en faisant des choix plus durables.

5. Ignorer la sémantique et les mots déclencheurs

Ne négligez pas la sémantique et les mots déclencheurs dans le monde de la communication sur le développement durable. Des termes tels que compensation, zéro net, neutre en carbone, recyclable ou recyclé ont tous des significations et des connotations différentes. Pour éviter les pièges, soyez conscient des exigences légales lors de la formulation de certaines affirmations et assurez-vous de connaître la définition exacte des termes que vous utilisez dans votre communication.

La communication et le marketing en matière de développement durable, lorsqu’ils sont bien utilisés, peuvent renforcer la fidélité à la marque, la confiance et favoriser la différenciation et la croissance. Pour aborder ce sujet avec succès, assurez-vous d’avoir une stratégie en place et suivez les points clés à faire et à ne pas faire.

 

Pour connaître l’histoire de nos clients, n’hésitez pas à consulter nos cas d’entreprise, comme celui d’Energie.be qui aide ses clients à planter des arbres en fonction de leurs émissions de gaz naturel ou celui de Van Der Valk qui plante des arbres pour réduire les coûts d’un hôtel

En cas de doute, vérifiez votre boussole éthique ou contactez-nous ou notre partenaire de communication Go Loud. Ensemble, nous pouvons nous assurer que votre communication est authentique et transparente et qu’elle s’aligne sur le parcours de votre marque.

 

Envoyez-nous un email : info@goloud.be

Nous rendre visite : www.loud-and-clear.be/go-loud 

Ou planifiez un appel : https://calendly.com/loud-clear/kennismakingscall-go-loud

Plus de nouvelles sur Go Forest

avril 23, 2024
Les projets de restauration Go Forest pour soulager la pression des forêts primaires
mars 6, 2024
Naviguer dans le Marketing Vert : 5 points clés à faire et à ne pas faire dans la communication et le marketing durables
janvier 31, 2024
2023 wrapped: notre rapport annuel

Nous plantons des arbres là où ils sont le plus importants