Pourquoi vous devriez planter des arbres en Arménie

La semaine dernière, nous avons visité notre projet de plantation d’arbres en Arménie et, wow. Nous avons été impressionnés par la nature ; sensibilisé aux enjeux actuels; montré de nouvelles techniques de soins infirmiers, de paillage et de plantation; ému par l’impact du projet; et surtout très chaleureusement accueillis par nos partenaires arméniens. L’Arménie est un pays situé en Asie occidentale et abrite une impressionnante chaîne de montagnes, une variété de microclimats et de nombreuses personnes extrêmement gentilles. Pour les individues ou les entreprises en Europe, l’Arménie n’est pas le choix le plus évident pour planter des arbres. Nous savons ça. Cependant, nous avons découvert que planter des arbres en Arménie a des avantages pour nous tous.
Go Forest visits Armenia 1

Un bouclier vert pour nous tous

La première raison de boiser des régions en Arménie est la présence d’un phénomène similaire à la désertification. La désertification se produit, par exemple, dans le désert du Sahara : le désert s’étend vers des régions autrefois humides. Désertification est souvent causée par le changement climatique et l’évolution des conditions météorologiques. En Asie occidentale, la frontière entre les zones sèches et humides se situe en Arménie. Par exemple, l’Iran au sud est principalement sec, tandis que la Géorgie au nord est encore complètement verte… pour l’instant. La sécheresse se déplace de plus en plus vers le Nord, ce qui menace divers aspects de la vie sur notre planète, parmi lesquels la biodiversité, la production alimentaire, la faune et la vie humaine. La plantation d’arbres dans ces régions, à la frontière entre sec et humide, est bénéfique pour empêcher la sécheresse de monter. En plantant des arbres, nous pouvons à nouveau étendre la région humide. Lorsque des terrains sont boisés, les racines des arbres retiennent l’eau à l’intérieur du sol. Lorsque la terre est juste en jachère et qu’aucun arbre ou autre végétation ne pousse, l’eau coule simplement à travers le sol, provoquant l’érosion du sol et la dégradation des terres. Étant donné que seulement 11 % de l’Arménie est couverte de forêts, il est utile non seulement de reboiser des zones (replanter des arbres dans les zones forestières qui ont été affectées par les perturbations) mais aussi de boiser des zones (planter des arbres dans les zones sans forêt) pour augmenter la couverture forestière totale. Les projets de reboisement consistent principalement à protéger les zones contre le (sur)pâturage du bétail, puis à planter un nombre minimum d’arbres. Comme le disent les experts sur place : on sent que la nature est prête à faire pousser une forêt, les conditions sont parfaites, il suffit de lui donner la chance de se régénérer. La planification, au contraire, d’un projet de boisement demande plus d’efforts, car tous les aspects de l’environnement, du sol et de l’aspect technique doivent être pris en considération. Dans ces régions, il n’y a pas eu de forêt depuis un certain temps, il n’y a donc pas de système à copier.

Rassembler les familles

Une deuxième raison de planter ces arbres est que les projets de boisement ou de reboisement dans cette région d’Arménie soutiennent l’économie locale et sont étroitement liés aux communautés locales. Beaucoup d’Arméniens dans les zones rurales ont besoin d’aller à l’étranger pour trouver un emploi, par exemple, ils vont en Russie pour travailler dans la construction. Cela signifie qu’ils doivent quitter leur famille pendant un certain temps pour gagner un revenu. En mettant en place ces projets, de nombreux emplois sont créés : planteurs saisonniers, pépiniéristes à temps plein, gardiens, constructeurs d’infrastructures, et bien d’autres encore. En outre, les produits non ligneux pour les arbres fournissent un pool de ressources pour les communautés locales.
Go Forest visits Armenia 2
Le projet est beau, avec des impacts sociaux, économiques et écologiques. Exactement en ligne avec l’énoncé de mission de Go Forest. Merci, My Forest Armenia, pour vos efforts vers un monde meilleur, et un grand merci à Taron, Vahe, Lilith et au reste de l’équipe pour avoir pris soin de nous et nous avoir fait visiter. L’impact de ce projet est mondial et nous ne devons pas sous-estimer l’urgence.
Go Forest visits Armenia 3
(Écrit par Marte Greefs, Junior Project Manager – Go Forest) Cliquez ici pour plus d’informations sur notre project en Arménie.

Plus de nouvelles sur Go Forest

Go Forest visits Armenia 1
juin 7, 2022
Pourquoi vous devriez planter des arbres en Arménie
Sarah Madagascar mangroves
mai 16, 2022
Pourquoi planter des arbres à Madagascar
Go Forest Intern Anaïs Van Malderen
octobre 27, 2021
Our first intern is leaving for Peru!

Nous plantons des arbres là où ils sont le plus importants